5 éléments acupuncture
Oriental graphic element

Les 5 éléments

Les cinq éléments se nomment Wu (cinq) Xing (mouvement, processus). Ils représentent cinq principes qui constituent tout ce qui se trouve dans l’univers. C’est un concept central dans la compréhension des changements naturels. Chacun des éléments possède des correspondances. En voici quelques exemples :

  • Feu (huo) : cœur, intestin grêle, été, chaud, rouge, goût, saveur amère, vaisseau, joie…

  • Bois (mù) : foie, vésicule biliaire, printemps, vent, vert, vue, saveur acide, tendon, colère…

  • Métal (jĩn) : poumon, gros intestin, automne, sécheresse, blanc, odorat, saveur piquante, peau, tristesse…

  • Eau (shui) : rein, vessie, hiver, froid, noir, ouïe, saveur salée, os, peur…

  • Terre (tu) : rate, estomac, 5éme saison, humidité, jaune, toucher, saveur douce, muscle, réflexion…​

Au cœur de cette théorie, les diverses interactions entre les cinq éléments constituent l’essentiel de ce concept :

cycle engendrement.PNG
  • Un des aspects fondamentaux est le cycle d’engendrement. Dans ce cycle, chaque élément engendre et est engendré par un autre. Ainsi, le feu engendre la terre, la terre engendre le métal, le métal engendre l’eau, etc. On peut aussi appeler cette interaction « mère / fils ».

Cycle domination.PNG
  • Une autre relation importante est le cycle de domination. Dans ce cycle, chaque élément domine et est dominé par un autre. Ainsi, le feu domine le métal, le métal domine le bois, le bois domine la terre, etc. On peut aussi appeler cette interaction « grand-mère / petit-fils ».

Lors d’un bilan énergétique, les applications de la théorie des cinq éléments sont nombreuses. Les cycles d’engendrement et de domination fournissent un modèle de base des relations entre les organes : tout comme « le feu engendre la terre », nous pouvons dire « le cœur engendre la rate ». Ainsi, chaque organe ayant son rôle, l’harmonie d’ensemble peut se créer.

Ces cycles, lorsqu’ils sont déséquilibrés, peuvent entrainer des états pathologiques. Il est du travail du praticien, de discerner quel organe en est la cause, et quelle influence cela peut avoir sur les autres.